Ouvrage

Cet ouvrage vise à mettre en exergue la foi humaniste de Stewart Parker et Anne Devlin à travers leur souhait de redessiner les contours du théâtre contemporain nord-irlandais. Il s’ouvre sur l’étude du poids de la religion et de la Bible dans le théâtre en Irlande du Nord. Je démontre, à travers leurs deux œuvres, que la religion est venue nourrir les domaines politiques, économiques et sociaux, ce qui a provoqué une confusion en terme de repères identitaires chez les Nord-Irlandais. Les deux dramaturges se réfèrent alors à la Bible, recueil de textes sacrés qui leur permet de retrouver le message central du Christ. Leurs pièces regorgent en effet d’allusions, d’épisodes et de noms bibliques transposés à la situation de l’Irlande du Nord au XXème siècle.

Je montre dans la deuxième partie que cette scission de la société ulstérienne donne lieu, dans les deux œuvres, à une fragmentation, qui, en illustrant la crise que la province britannique traverse, rappelle la vocation didactique du théâtre épique du dramaturge allemand Bertolt Brecht (1898-1956). Stewart Parker et Anne Devlin n’offrent pas une vision harmonieuse de l’Irlande du Nord dans leurs œuvres. Bien au contraire, ils mettent en lumière la fragmentation d’un monde dans lequel les relations humaines sont discordantes. Après avoir déterminé de manière précise à quel(s) niveau(x) se situent la discontinuité et les ruptures dans les pièces de théâtre, j’examine le scepticisme auquel donne naissance ce manque de cohésion, tant sur la forme que sur le contenu.

Le déchiffrement des codes linguistiques et paralinguistiques dans les deux œuvres met  l’accent sur la nécessité de déconstruire pour mieux reconstruire. En effet, dans mon dernier chapitre, j’étudie  la reconstruction et la redéfinition de l’identité nord-irlandaise par les deux auteurs. Ils invitent le spectateur à comprendre que, plus que la religion, l’Homme est accusé d’avoir engendré cet état de guerre auquel il devra remédier seul. Les dramaturges véhiculent un message de foi en l’Homme – et en la Femme – de manière artistique et, par leurs emprunts à la théorie du théâtre épique de Brecht, confèrent à leur théâtre une dimension didactique.

Pour toute commande de cet ouvrage, veuillez adresser un message à l’auteur: virginie.privas-breaute@univ-lorraine.fr

Promotion et séances dédicaces

2018

« Lisez Local », en partenariat avec la mairie de Mornant, dimanche 2/12, 10h-17h

Participation au Salon « Le Livre sur la place », stand « les Sciences sur la place », dimanche 9 septembre 2018, de 14h à 18h. https://www.sciencesurlaplace.fr/spip.php?article496

Interview radio le vendredi 7 septembre 2018, Radio Jerico Nancy, https://rcf.fr/actualite/bonjour-chez-vous-emission-du-7-septembre-2018

Séance dédicace le samedi 5 mai, de 10h à 19h, Cultura -Givors (69700)

Séance dédicace le mercredi 4 avril de 16h à 18h, Librairie Didier – Nancy (54000) https://www.facebook.com/pg/Librairie-Didier-339040103126621/community/

Séance dédicace le mercredi 28 février de 14h à 18h, Librairie Lulu, Mornant (69440)https://www.facebook.com/events/666105660225043/